İçeriğe geçmek için "Enter"a basın

Ma femme me trompe avec mon père – Partie 5

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Anal

Ma femme me trompe avec mon père – Partie 5Suite…« Il est quelle heure ? » dit mon père qui commençait à en avoir un coup dans le nez, tout comme Gérard, qui enchaînait les bières et les verres whisky depuis le début de la soirée… « Une heure du matin ? Ils ne sont pas couchés à mon avis… ». De qui parlait-il ? Je le voyais prendre son téléphone et envoyer des textos, Gérard et lui s’étaient installés au bar qui se trouve près de la piscine, ils buvaient un verre en riant, Coralie était toujours sur le transat, elle s’était couverte avec une serviette de bain, elle se demandait ce qu’il allait lui arriver maintenant…Soudain, on entendit une voiture se garer devant la maison. « C’est eux dis mon père !». Coralie leva la tête, elle avait l’air paniqué, je vis deux hommes qui devaient avoir l’âge de mon père, environ soixante-cinq, soixante-dix ans, je ne les connaissais pas. « Gérard, je te présente Bernard et Marcel, deux potes qui habitent dans le village ! »… « Alors elle est où la nana qu’on va baiser ? » s’exclama le premier, Bernard. Coralie se leva et chercha à rejoindre la maison. Gérard la rattrapa et la porta jusqu’au fauteuil suspendu, installée au fond de ce fauteuil, elle était prisonnière au milieu de ces quatre hommes surexcités. Elle les dévisageait, alors qu’ils avaient maintenant tous la bite à la main.Bernard et Marcel étaient quand même un peu gênés : « C’est ta belle fille quand même, elle est d’accord ? » demanda Marcel. « Bien sûr qu’elle est d’accord, c’est pas vrai Coco ? ». Sans dire un mot elle fit un petit oui de la tête, repensant sûrement à la vidéo qu’il avait fait. D’ailleurs Gérard avait repris son téléphone et continuait de filmer… « Allez les gars soyez pas timide. » dit-il. Bernard et Marcel s’approchèrent de Coralie, Bernard lui bahis firmaları prit l’arrière de la tête pour la diriger vers sa bite. Elle se mit à le sucer, elle résistait un peu, mais le regard de mon père en disait long, elle n’avait pas vraiment le choix…« On se fait chier là ! » Gueula Gérard, son smartphone dans une main et sa bite dans l’autre. « Ce qu’elle aime c’est se faire baiser par tous les trous ! Allez les gars ! »Bernard, une force de la nature qui devait faire 1m90 et 110 kilos, la prit dans ses bras et l’agenouilla dans l’herbe, il appuya sur sa tête pour qu’elle soit bien posée contre le sol, il observa le cul de Coralie, et entreprit de lui doigter la chatte « Putain, elle est serrée !! » Dit-il pendant que Coralie essayait de se dégager. « Oui mais tu peux y aller, on l’a baisé toute la soirée, ça rentre tout seul ! » répondit mon père en regardant Gérard qui était mort de rire sous l’emprise de l’alcool… « S’il vous plait, pas ça… » murmura Coralie. Bernard se mit alors juste derrière elle, il appuya son gland lubrifié de salive sur le vagin de Coralie et la pénétra doucement. « Super, vous aviez raison les mecs, elle est bonne ! Quel cul elle a ! » Bernard la ramonait alors que Coralie, telle une poupée de chiffon, se laissait faire sans rien dire. «Putain tu vas jouir oui ?!!! » Gueula Bernard qui s’acharnait sur elle… « On l’a épuisé, attend on va la réveiller » dit Gérard. Il lui prit les bras, Bernard lui prit les jambes, et ils jetèrent Coralie dans la piscine !!Surprise, elle ressortie aussitôt de l’eau, affolée, et sans même lui laisser le temps de se sécher, Bernard lui attrapa le bras la mise à genoux et lui défonça à nouveau la chatte ! Coralie poussa un cri de surprise et chercha à se dégager des mains de Bernard qui lui tenait fermement kaçak iddaa la taille ! « Ben voilà, elle est réveillée maintenant !! » cria-t-il en riant. Mon père s’approcha d’elle et lui glissa un mot à l’oreille, je n’ai pas pu entendre, mais à mon avis il devait lui rappeler que si elle refusait de se laisser faire, il avait la vidéo…Marcel, encore timide, regardait la scène et s’approcha, il demanda à Coralie « Tu veux bien me sucer ? » Gérard le poussa devant Coralie « Mais vas-y, elle est ok, t’en fait pas !! » Il approcha alors son sexe à moitié en érection des lèvres de Coralie qui le suça en le regardant dans les yeux pendant que Bernard s’agitait comme un beau diable dans sa chatte. Puis il céda sa place avant de jouir. « A qui le tour ! » hurla-t-il.Marcel demanda « Moi je peux ? », Coralie avait l’air soulagé que ce soit lui car il était le plus calme et surtout son sexe était de taille raisonnable pas comme celui de mon père ou de Bernard qui avaient de vrai gourdins ! Marcel était un petit bonhomme, maigrichon et à peine plus grand que Coralie, il avait vraiment l’air inoffensif… Il la pénétra doucement, en lui caressant le dos, les épaules, les seins.« Putain Marcel, mais vas-y, défonce-là, fourre-la jusqu’au fond ! Tu baises pas avec ta bonne femme ! » Cria Gérard. C’est alors que Bernard l’attrapa, il s’allongea sur le dos et força Coralie à s’empaler sur lui et dit à Marcel, « Vas-y vient, on va lui prendre la chatte à deux ! » Je vis un moment de panique dans les yeux de Coralie. Bernard la maintenait contre lui avec ses bras puissants pour qu’elle ne puisse pas se relever, et alors qu’il était déjà dans sa chatte, Marcel se mit derrière elle « J’ai jamais fait ça moi, je ne sais pas si je vais y arriver… » Et après quelques mouvements pour se placer kaçak bahis correctement, il entra à son tour son pénis dans la chatte de Coralie ! Je voyais Coralie fermer les yeux et serrer les dents. « Je ne peux pas bouger moi, c’est à toi de faire le boulot, t’en fais pas, je la tiens ! » dit Bernard à Marcel.Alors que Gérard continuait à filmer et que mon père admirait la scène affalé dans un transat tout près d’eux, Marcel commença doucement ses mouvements de va et vient. « Je ne te fais pas mal ? » Demanda-t-il à Coralie qui, s’en dire un mot fit, un petit non de la tête. Rassuré, Marcel commença alors à la ramoner plus sérieusement, Bernard lui criait des insultes dans l’oreille « Salope, tu aimes ça avoir deux bites dans ta chatte, hein ? T’aime ça te faire ramoner par des vieux ! Je fais te faire jouir moi, tu vas voir ! Espèce de sale pute !», et Coralie continuait à serrer les dents et soufflait à chaque pénétration de Marcel. Puis soudain… Elle se mit à gémir et à pousser des petits soupirs, Bernard relâcha son étreinte pour pouvoir la laisser bouger sur son sexe, le trio commença à trouver son rythme et Coralie commençait à vraiment prendre du plaisir dans cette position. Bernard s’écria «Bah voilà, tu vois que t’aimes ça, allez vas-y salope, bouge ton cul !»Mon père s’approcha alors, il demanda à Marcel de s’écarter pour prendre sa place, cette fois-ci, elle allait voir deux sexes énormes dans son vagin, on pouvait voir la panique sur son visage « T’en fais pas Coco, j’y vais doucement… » Rassura mon père en pénétrant à son tour son vagin. Avec ses deux énormes bites en elle, elle se mit à crier, mais pas de douleur, de plaisir, elle attrapait les poils du torse de Bernard jusqu’à lui arracher, dans l’euphorie, elle se mit à l’embrasser sur les lèvres, le cou, le torse… Bernard était fier de lui donner autant de plaisir… La voir dans cet état n’excitait énormément, jamais de ma vie je ne l’avais vu comme ça et j’étais heureux pour elle en quelque sorte…A suivre !

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

İlk yorum yapan siz olun

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir

kurtköy escort ankara escort didim escort kartal escort ümraniye escort bostancı escort escort atasehir şişli escort sakarya escort sakarya escort içmeler escort izmir escort bayan maltepe escort ankara escort izmir escort ensest hikayeler konyaaltı escort gaziantep escort ankara escort bayan gaziantep escort ataşehir escort üsküdar escort kartal escort mersin escort güvenilir bahis canlı bahis canlı bahis canlı bahis canlı bahis canlı bahis sakarya escort webmaster forum