İçeriğe geçmek için "Enter"a basın

Dans des WC publics à Lyon

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Dans des WC publics à LyonComme je l’ai écrit il y a déjà quelques temps (voir mon récit “Mes premières expériences homosexuelles” sur xhamster) j’ai eu mes premiers rapports homosexuels lorsque j’étais étudiant à Lyon à la toute fin des années 1970. Cela s’était déroulé dans des WC publics du Parc de la Tête d’Or où j’ai passé, durant les trois années de mon séjour lyonnais, de nombreuses heures à “jouer” avec des sexes d’hommes et à laisser d’autres hommes “jouer” avec le mien.Outre ces WC, j’avais vu qu’il y en avait d’autres à l’extérieur du parc, pas très loin d’une des sorties, sur les quais du Rhône. C’était une grosse cabine en béton avec des urinoirs d’un côté et deux WC fermés de l’autre. Un jour, pas très longtemps après la découverte de mes penchants homosexuels, je décidais d’y entrer, non pas pour satisfaire un besoin naturel mais pour voir comment c’était. Je suis donc rentré dans un des WC et j’ai fermé la porte métallique derrière moi. D’un côté de cette cabine il y avait une ouverture à deux mètres de hauteur environ qui permettait de voir clair et d’avoir de l’air et de l’autre c’était le mur de séparation entre les deux cabines. C’étaient des WC à la turc et les murs étaient couverts de graffitis très explicites.Je remarquais dans le mur de séparation un trou de quelques centimètres de diamètre qui permettait de voir dans l’autre WC et j’y jetais un coup d’œil sans trop savoir à quoi ce trou servait mais j’espérais pouvoir regarder l’autre occupant (ou occupante) lorsque ce WC serait occupé. Rien que voir des sexes d’hommes m’excitait au plus haut point depuis longtemps et, en ce qui concernait les femmes, je n’en avais jamais bursa escort vu nues en vrai.J’étais en train de lire les différents graffitis quand, au bout d’une minute environ, j’entendis la porte de l’autre WC se fermer. Je ne bougeais pas et entendis le bruit d’un pantalon qui se baissait. Je m’accroupis et jetais un coup d’œil par le trou. Je vis un mec qui était en train de se masturber doucement. Je ne pouvais pas voir à quoi il ressemblait car le champ de vision était trop petit mais la vue de ce sexe d’homme m’excita fortement et je me mis à bander dans mon slip.Je pense que le mec s’est aperçu que je le matais à travers le trou car il s’est tourné d’un quart de tour. Je me suis reculé et j’ai vu son sexe apparaître à travers le trou. Son gland était bien décalotté et son méat très large. Je restais quelques secondes à le regarder sans savoir quoi faire et, comme il ne bougeait pas, j’ai commencé à le toucher et à le masturber doucement car son sexe ne dépassait pas beaucoup de mon côté mais j’ai quand même dû lui faire de l’effet car, au bout d’une minute, il a éjaculé une belle quantité de sperme, par terre et sur ma main. Il a ensuite retiré son sexe et je l’ai entendu partir sans que je voie comment il était.J’étais super excité par ce qu’il venait d’arriver et, comme je bandais très dur, j’ai baissé mon pantalon et mon slip et je me suis masturbé pour éjaculer en quelques secondes. Je me suis rhabillé et suis parti sans rencontrer personne.Le samedi suivant je suis retourné dans ces WC. L’une des portes était fermée mais l’autre était entrouverte. Je suis donc entré dans cette cabine et, sitôt la porte fermée, je me suis aperçu que quelqu’un escort bursa regardait à travers le trou. Comme la semaine précédente, je ne savais pas qui c’était mais j’ai tenté le tout pour le tout sans savoir ce qui allait se passer : j’ai baissé mon pantalon et mon slip, me suis collé contre le mur et ai passé mon sexe par le trou. Je sentis immédiatement une main caresser mon gland, ce qui me fit bander immédiatement, suivi rapidement par une sensation de chaleur et d’humidité quand la personne dans l’autre WC mit mon gland dans sa bouche. Je cambrais mon bas-ventre le plus possible contre le mur afin que le maximum de mon sexe passe dans l’autre WC. La fellation qui m’était prodiguée se faisant principalement sur le gland, j’étais très excité et mon sexe était légèrement serré dans le trou qui n’était pas très large mais la sensation était loin d’être désagréable.Cette fellation a duré une minute et demi environ avant que je n’éjacule dans la bouche de mon (ou ma) partenaire qui a continué à me sucer le gland bien après que j’ai éjaculé. Mon sexe redevenant mou, je l’ai retiré du trou et me suis appuyé le dos au mur opposé. Je repris ma respiration les jambes un peu tremblantes et urinais dans le WC. Je me secouais bien le sexe encore tout excité de ce qui venait de m’arriver quand je vis l’extrémité du sexe de mon voisin de cabine apparaître par le trou dans le mur dans lequel j’avais passé le mien quelques minutes auparavant. Comme j’étais encore très excité, sans même remonter mon slip et mon pantalon, je me suis accroupi et j’ai pris son sexe dans ma bouche. C’était la deuxième fois seulement que je faisais une fellation et je commençais bursa escort bayan à y prendre goût.Je collais pratiquement mes lèvres au béton du mur pour avaler le plus de longueur possible du sexe de mon partenaire et j’aspirais en faisant tourner ma langue autour du gland. Le mec a eu l’air d’apprécier car il ne tarda pas à éjaculer dans ma bouche. Je ne me reculais pas et, tout en conservant son sexe dans ma bouche, j’avalais toute son éjaculation. C’était la première fois que j’avalais volontairement le sperme d’un autre mec. Je me suis ensuite rhabillé et ai quitté ces WC sans voir le mec qui m’avait et que j’avais sucé.Au cours des trois années que j’ai passées à Lyon pour mes études j’ai souvent fréquenté ces WC et d’autres sur les quais du Rhône et de la Saône où je me suis fait sucer (et j’ai sucé) des centaines de fois. J’ai passé des après-midi entières enfermé dans les WC à sucer et à me faire sucer, ne voyant de mes partenaires que leur queue à travers le trou dans le mur et ne sentant que leur bouche chaude et humide sur la mienne. J’en sortais la bouche pleine du goût des spermes que j’avais avalé, les jambes flageolantes et le bas-ventre tout léger d’avoir eu, parfois, cinq ou six orgasmes en l’espace de deux ou trois heures (le privilège de la jeunesse).À mon retour à l’internat, je me détendais sous une bonne douche chaude ou, souvent, je me masturbais encore une fois même si, quand j’atteignais un nouvel orgasme, j’éjaculais une très petite quantité de sperme tellement j’avais été vidé l’après-midi. Lorsque mes copains me demandaient si j’avais passé une bonne après-midi je leur répondais que oui mais sans entrer dans les détails !C’est à cette époque que j’ai appris à faire des fellations et à aimer le sperme. J’en garde un excellent souvenir car j’ai découvert une part de ma sexualité que je n’ai jamais abandonnée depuis cette époque.

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

İlk yorum yapan siz olun

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir

kurtköy escort ankara escort maraş escort kuşadası escort çanakkale escort muğla escort mersin escort muş escort nevşehir escort elazığ escort erzincan escort erzurum escort tekirdağ escort diyarbakır escort edirne escort aydın escort afyon escort güvenilir bahis canlı bahis canlı bahis canlı bahis canlı bahis canlı bahis sakarya escort sakarya escort webmaster forum aydınlı escort kaynarca escort ataşehir escort adapazarı travesti mobil porno yalova escort balıkesir escort bartın escort batman escort bayraklı escort bilecik escort bodrum escort bolu escort bornova escort buca escort burdur escort escort izmir